Nos actions

La prévention : combien de bébés bénéficient de la visite du 9ème mois chez un ophtalmologiste ?

Le soutien aux malades
atteints d’une maladie des yeux

Le soutien, l’aide à la recherche médicale en ophtalmologie, et une grande étude épidémiologique

Le dépistage des maladies
de la vision chez l’adulte et l’enfant

La création de centres ophtalmiques
pour permettre une prise en charge pluridisciplinaire
des déficients visuels adultes

Obtenir un rendez-vous ophtalmologiste
le parcours du combattant !

8 à 10 mois d’attente pour un rendez-vous en ophtalmologie !

Les cabinets ophtalmologiques sont souvent rares et surchargés. Les hôpitaux sont loins et peu nombreux. En milieu rural, il y a peu ou pas de moyens de transports publics. Un délai qui dissuade bon nombre de personnes, d’autant plus que n’éprouvant aucune gêne, elles considèrent qu’elles n’ont pas besoin d’un examen de fond d’oeil. Les maladies de la vision se développent ainsi, lentement, sournoisement. Elles ne se voient pas, ne génèrent pas de douleur. Et lorsqu’une gêne est ressentie, cela signifie que la maladie est déjà bien avancée…

Oeil en gros plan avec effet de vue technologique
Yeux d'une femme en gros plan

Une question de santé publique

Les enjeux des accès aux consultations ophtalmologiques.

L’accès aux soins en ophtalmologie est un problème de santé publique majeur en France, et c’est le cas dans tous les départements. Le vieillissement de la population fait accroître la demande, alors qu’à l’horizon de 2025, 53% des ophtalmologistes ne seront plus en activité.

Le saviez-vous ?

En France, la densité moyenne est de 8,8 ophtalmologues pour 100 000 habitants (Source : Agence Régionale de Santé, 2018).

le vieillissement de la population, l’augmentation des maladies cécitantes, DMLA, glaucome et rétinopathie diabétique nécessitent une prise en charge avec un suivi régulier tout au long de l’année

chez les enfants, 20/25% d’une classe d’âge a besoin de soins ophtalmologiques,

l’allongement de la durée de vie au travail et l’utilisation des écrans nécessiteraient, pour de nombreuses personnes, d’entrer dans le circuit des soins dans le cadre du dépistage.

A ce titre, il est à noter que 36% des patients venus chez l’ophtalmologiste pour se faire prescrire des lunettes ou renouveler une ordonnance se voient diagnostiquer un autre problème médical oculaire (Source : Société Française d’Ophtalmologie).

favicon Ophtabus

Soutenez Ophtabus

Aidez-nous à mettre en place des services pour l’accès aux soins en ophtalmologie pour tous et à tous les âges.

Comment tester ma vue ?

X