OPHTABUS

Quand est-ce qu’un enfant doit consulter un ophtalmologue ? 

Une fois passé le quatrième et dernier rendez-vous chez l’ophtalmologiste pour votre enfant, obligatoire à l’âge de 2 ans, il n’y a pas de recommandation officielle concernant la surveillance de la vue de l’enfant entre 3 et 6 ans. Âge auquel elle sera à nouveau évaluée lors d’un contrôle médical systématique réalisé à l’occasion de son entrée au CP. 

Dans tous les cas et au moindre doute, une consultation chez un ophtalmologue ou dans un centre de dépistage, permettra d’identifier d’éventuels troubles de la vision. Ils sont généralement difficiles à détecter car un enfant ne s’en plaint que très rarement. Il développe parfois même une capacité à « compenser » ces troubles comme c’est souvent le cas en présence d’une amblyopie (maladie qui est aujourd’hui première cause de mauvaise vision chez l’enfant et peut avoir des conséquences irréversibles si elle n’est pas traitée avant l’âge de 6 ans). C’est pourquoi il est conseillé de prendre l’habitude, dès l’enfance, de contrôler sa vue – idéalement une fois par an

 

IMPORTANT 

Il n’existe pas de spécialiste « ophtalmo-pédiatrique ». Souvent mal informés, de nombreux parents se heurtent à le mention « ne prend pas les patients en dessous de l’âge de 12 ou 15 ans » affichée par certains professionnels. 

Faute de place, beaucoup renoncent à prendre rendez-vous, ce qui peut en partie expliquer un manque généralisé de suivi ophtalmo chez l’enfant. Mais le temps passe, avec des conséquences parfois graves pour sa santé visuelle. 

Sachez que cette mention n’est pas règlementaire : un ophtalmologue doit prendre en charge tous types de personne, quel que soit son âge. Un enfant est un patient comme un autre et doit donc être reçu au même titre qu’un adulte. 

En revanche, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas rester vigilant et demeurer attentif à l’évolution de votre enfant. Certains comportements peuvent notamment être révélateurs de problèmes de vision : 

 

Maux de tête
Clignement des yeux
Sensibilité à la lumière
Frottements répétitifs
Précédent
Suivant

En cas de doute, vous pouvez faire un premier test (le jeu du cache) afin de détecter des premiers signes d’inconforts ou de troubles de la vision chez votre enfant : 

Installez-vous face à lui, cachez d’abord un œil avec votre main, puis l’autre. Invitez-le à vous imiter et demandez-lui s’il voit correctement à chaque fois.

L’ophtalmologie est l’une des spécialités accessibles directement par le parcours de soin, sans passer nécessairement par son médecin traitant. Il suffit donc de prendre directement un rendez-vous auprès du spécialiste. 

Il est également important lors d’un rendez-vous, de faire part au médecin d’éventuels antécédents familiaux tels que des  myopies sévères ou de l’amblyopie, qui pourront l’orienter lors de l’examen. 

Vous, vos parents, vos enfants sont ou seront peut-être concernés un jour…

logo ophtabus