La Dégénérescence Maculaire Liée à l’âge (DMLA)

La DMLA est une pathologie liée à un vieillissement prématuré de la zone centrale de la rétine, appelée macula.
Cette maladie n’affecte pas la zone périphérique de la rétine.
On distingue deux formes cliniques de la maladie : la DMLA dite “sèche”, ou atrophique, la DMLA dite “humide”, ou exsudative.

A l’origine de la DMLA : la MLA

La MLA, ou Maculopathie Liée à l’Âge, est la forme précoce de la DMLA. Elle se caractérise par la présence de dépôts blanchâtres appelés DRUSEN dès l’âge de 45/50 ans. A ce stade précoce, aucun symptôme n’est ressenti pourtant la maladie est installée, elle évolue lentement, sournoisement pendant de nombreuses années 5 ans, 10 ans voire plus.

Rétine normale – absence de DMLA

Rétine normale – absence de DMLA

Rétine atteinte d’une DMLA

Rétine atteinte d’une DMLA
Yeux d'une femme en gros plan
regard en gros plan

Quels sont les signes de la DMLA ?

On constate en premier lieu une diminution de l’acuité visuelle, qui peut se manifester par un besoin accru d’éclairage pour lire.
Puis apparaît la sensation d’une tache au centre de l’oeil.

DMLA : une tâche au centre de l’oeil

En regardant la télévision, malgré une bonne vision d’ensemble, distinguer le centre de l’écran peut devenir plus difficile.

DMLA : tâche au centre de l’écran

On observe parfois une baisse rapide de la vision d’un œil, mais aussi la sensation de voir des lignes droites se déformées ou se gondolées.

La grille de AMSLER

Il y a alors urgence à consulter l’ophtalmologiste : la MLA s’est transformée en DMLA.

Qui peut être atteint de DMLA ?

Si elle ne concerne que 1% des personnes âgées de 50 à 55 ans, les chiffres augmentent très rapidement ensuite :

  • 10 à 12% entre 55 et 60 ans,
  • 15 à 20% pour les personnes âgées de 65 à 75 ans,
  • jusqu’à 25% des patients de 75 ans,
  • 30% des plus de 80 ans.

La DMLA atteint plus fréquemment les femmes que les hommes.

Quelles sont les causes de la DMLA ?

Les causes de la DMLA sont nombreuses et toutes ne sont pas connues :

  • des facteurs environnementaux, dont au premier rang le tabac : chez les fumeurs le risque de développer la maladie est multiplié par 6,
  • une prédisposition génétique en présence d’antécédents familiaux : le risque est alors au moins multiplié par 4 ; les premiers gènes responsables de la DMLA viennent d’être identifiés.
logo Inserm

Plus d’information sur la DMLA et sur l’avancement de la recherche sur le site de l’Inserm

Logo Ophtabus

SOUTENIR OPHTABUS

Vous, vos parents, vos enfants sont ou seront peut-être concernés un jour.

Pour accomplir notre mission en œuvrant au quotidien afin de favoriser la prévention et la prise en charge des maladies de la vision, nous avons besoin de vous ! Aidez-nous en adhérant à l’association.

Comment tester ma vue ?

X